La Barcarolle, Maison de Retraite

 Une seigneurie entre Vivier de Stembert et Moulin de Mangombroux

maison-de-retraite-02.jpg

maison-de-retraite-01.jpg

Suite à l’obligation européenne de mise aux normes des maisons de retraite, le CPAS de Verviers a été amené à prendre des décisions relatives aux maisons de repos verviétoises. Dans le mensuel « LU novê LEÛP » n° 421 de septembre 2012, nous informions de la future construction d’une nouvelle maison de retraite à Stembert. Nous y évoquions le terrain de 15.000 m² choisi le long de l’avenue Jean Lambert pour accueillir le complexe de 153 lits dont trois unités pour personnes désorientées (cantou), des parkings, un parc et un jardin comprenant un parcours des senteurs ainsi qu’un potager aménagés ultérieurement, utilisant 10.000 m², laissant 5.000 m² libres pour accueillir quelques résidences services dans un partenariat « public-privé ».

maison-de-retraite-03.jpg

Cela pour parer aux lois européennes devenues plus contraignantes en matière de mise aux normes, notamment pour les résidences « Sainte Elisabeth » d’Ensival et « Entre-Nous » de Petit-Rechain, trop coûteuses à remanier. C’est pour cela qu’il avait été décidé de construire un nouvel établissement à Stembert. Dès décembre 2012, les premiers piquets étaient plantés, une zone délimitée par des barrières et rapidement, les premiers forages effectués. Les ingénieurs n’ayant foré que dans des poches de sable pour les premières excavations, ils ont visiblement ignoré l’origine du nom de Stembert : « Steinberg » qui signifie « montagne de pierre » et se sont heurtés à nos fameux rochers ! Les voisins en ont encore les oreilles qui bourdonnent ! Durant des mois, les excavatrices, les défilés de camions, les montages et démontages des deux grues, le transport de matériaux,… se sont succédés à un rythme effréné. L’hiver 2013-2014 ayant été clément et doux, les travaux se sont poursuivis sans relâche. Bruits, nuages de poussières et autres inconvénients se sont suivis pour les proches riverains. Six à sept jours par semaine, l’on voyait des travailleurs s’activer sur le chantier stembertois. Adieu la prairie aux traineaux des enfants ! Vive la maison de retraite et de soins pour les personnes âgées !

Maison de retraite 01 prairie

Maison de retraite 17 17 avril 2013

Maison de retraite 13 17 avril 2013

Maison de retraite 23 18 avril 2013

Maison de retraite 33 25 avril 2013

Maison de retraite 20 18 avril 2013

Maison de retraite 41 7 mai 2013

Maison de retraite 43 7 mai 2013

Maison de retraite 48 28 mai 2013

Le projet datait de 2011. Une construction basse énergie, une architecture épurée, très lumineuse avec ses couleurs chaudes, ses jardins paisibles, la Barcarolle oscille entre modernité et convivialité dans un cadre agréable pour les résidents. L’accueil se doit de désamorcer l’anxiété du changement et permettre de rassurer sur l’avenir en aidant le résident à être un acteur de sa vie au sein de l’institution. En majorité composée de chambres individuelles avec sanitaires, quelques chambres doubles seront aussi disponibles. Une attention particulière sera accordée aux personnes souffrant d’un déficit sensoriel. La résidence est aussi idéalement située près d’un important axe routier, à proximité de divers commerces et desservie par les transports en communs. Le rythme de vie des résidents est aussi pris en compte en maintenant au mieux leur autonomie. Le service hôtelier veillera à prendre soin de préparer une cuisine familiale et de tradition avec des repas équilibrés. Les prescriptions médicales de régime seront aussi scrupuleusement respectées. Les soins seront prodigués de jour comme de nuit par une équipe constituée d’infirmier(ère)s et d’aides soignant(e)s en nombre suffisant. Les personnes désorientées bénéficieront également de trois services spécialisés avec ergothérapeutes et logopèdes. Les soins palliatifs permettront aux pensionnaires en fin de vie d’être pris en charge dans la plus grande dignité. Des animations feront intégralement partie du projet de vie de l’établissement : structurer la vie sociale, développer l’autonomie, occuper et éviter l’isolement, maintenir les capacités physiques et psychologiques,… Au travers du Conseil des Résidents, chacun, pensionnaire et membres du personnel, peut participer à la vie de l’établissement en s’exprimant sur l’organisation des services, les projets de vie et les activités d’animation.

Maison de retraite 66 24 septembre 2013

Maison de retraite 75 15 decembre 2013

Maison de retraite 108 16 juillet 2014

Un toute-boîte l’avait annoncé : la maison de retraite de la Barcarolle ouvrirait ses portes aux Stembertois, en primeur, avant l’arrivée des résidents. C’était le samedi 6 décembre 2014 avec la présence de Saint Nicolas qui était présent, dans le hall d’entrée, pour accueillir les enfants, nombreux et venus avec leurs parents ou grands-parents. Que de monde en cette occasion, tous là pour visiter l’imposante bâtisse que beaucoup ont vu sortir de terre progressivement et ses deux chambres témoins aménagées pour l’événement. Ces chambres seules, des couloirs, les salles communes, les commodités et autres escaliers pouvaient être observés sur un étage, identique aux trois autres inaccessibles au public pour cause de travaux toujours en cours. L’extérieur offre une vue sur les sentiers, bancs et futures pelouses, tout du moins sur le bas de l’avenue Jean Lambert ; le haut étant toujours occupé très largement par les terres et roches extraites. Une visite intéressante et pleine de courtoisie pour voir à quoi ressemblera le futur complexe qui accueillera nos aînés ; chantier qui dure depuis quasiment deux années, intriguant tant pour les riverains que le voisinage. Une belle initiative à l’égard des Stembertois et des familles des futurs locataires qui intégreront leurs chambres à la mi-janvier 2015.

Maison de retraite 114 13 novembre 2014

Le C.P.A.S. de Verviers était heureux de pouvoir annoncer l’inauguration, le 16 décembre 2014, de sa toute nouvelle Maison de Repos, avenue Jean Lambert 99 à Stembert. Dans le courant du mois de janvier, les résidents ainsi que le personnel du site de « Sainte-Elisabeth » et « d’Entre-Nous » découvriront leur nouveau lieu de vie. Cette maison de repos a pour objectif d’offrir la meilleure qualité de services et de soins possible à ses 153 résidents. Le reconditionnement des Résidences du C.P.A.S., qui passent donc de 5 à 3 maisons et, de ce fait, la capacité totale passe de 535 à 505 lits publics, s’inscrit dans une démarche de redynamisation et de modernisation de la politique d’accueil et d’accompagnement de ses seniors. Elle satisfait entièrement à l’obligation légale dont la date butoir était fixée au 1er janvier 2015. A tous les niveaux de pouvoir et dans tous les domaines de la société, la politique en faveur des personnes âgées est un enjeu crucial du XXIème siècle. En investissant plus de 40 millions d’euros dans ces nouvelles résidences, le C.P.A.S. et la Ville de Verviers jouent pleinement leur rôle et assument leur mission.

Dsc 0188

Dsc 0189

C’était en présence de Monsieur le Ministre Maxime Prevot que Monsieur le président du CPAS, Freddy Breuwer, prit la parole en premier pour accueillir et remercier de leur présence les très nombreuses édiles du monde politique de Verviers d’aujourd’hui, d’hier et tous ceux qui participèrent à l’élaboration du projet avant de céder la place à Monsieur le Bourgmestre Marc Elsen qui, d’emblée, évoqua les mots « Stembert » et « Stembertois(e)s » qui manquèrent malheureusement cruellement à son prédécesseur. Même « LU novê LEÛP » ne fut pas oublié par le maïeur verviétois qui, dans un discours assez bref, félicita la concrétisation de cette construction bien utile et nécessaire à une entité comme l’est la ville de Verviers. Monsieur le Ministre Maxime Prevot lui succéda pour également faire la promotion de ce nouvel établissement en mettant l’aspect sur le côté humain que revêtent aujourd’hui les maisons de repos et de soins, loin des « mouroirs » de jadis, mettant en avant les progrès apportés depuis plus de deux décennies dans la prise en charge des personnes les plus âgées.

Dsc 0382

La plaque inaugurale fut ensuite découverte et une réception donnée en cette heureuse occasion avec une visite ministérielle des lieux. Avant l’arrivée prochaine des résidents qui profiteront d’un bâtiment neuf et du personnel qualifié pour prendre soin d’eux.

En septembre 2017 débutaient des travaux en vue de réaménager le trottoir et préparer le futur possible agrandissement du site pour la construction d’appartements.

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011