Le T.E.C.

Ce fut en 1970 que la STIV, « Société des Transports Intercommunaux Verviétois », remplaça ses derniers vieux trams par des autobus plus modernes et plus efficaces pour étendre le réseau de transport dans notre région. 

Et le 29 avril 1971, le ministre des communications inaugurait le nouveau et vaste bâtiment construit dans la rue des Champs : le dépôt de Stembert. 

En 1991, la S.T.I.V. changea de nom et devint le S.E.L.V., le « Siège d’Exploitation Liège Verviers ». Il ne prit l’appellation de T.E.C., « Transport En Commun », qu’en 1992. 

Le T.E.C. Liège - Verviers est le plus important de Wallonie avec ses 207 lignes d’autobus.

 

Les chiffres de 2009 (les plus récents obtenus) : 129,6 millions de voyageurs, 1.844 emplois (289 employés et 1.555 ouvriers), un parc de 633 véhicules (545 autobus standards, 78 bus articulés et 10 minibus), un roulage total de 40.518.292 km répartis sur une aire de desserve de 3.862 km² couvrant 84 communes. 

Qui se souvient encore aujourd’hui de ces véhicules verts qui couvraient les circuits urbains de Verviers et les bus oranges qui parcouraient les plus longues distances souvent à travers les campagnes. Ils avaient comme confort des sièges bien moins moelleux que ceux que nous connaissons aujourd’hui. Mais c’était déjà une grande avancée par rapport aux sièges en bois, sans aucun recouvrement, des premiers transports.  

Le réseau actuel est organisé en lignes urbaines, périurbaines et de longues distances ainsi que des circuits scolaires. 

Et depuis quarante ans maintenant, les habitants de la rue des Champs ont pris l’habitude de voir sortir du « Dépôt de Stembert » les autobus, aujourd’hui jaunes, qui transportent quotidiennement des centaines de voyageurs.

Cliquez sur le logo pour être redirigé vers le site du TEC Liège-Verviers

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018