Hydrographie

Au niveau de son hydrographie, Stembert est séparé d’Andrimont par la Vesdre, de Limbourg par le Hodjoris, de Jalhay par le Mariomont et de Heusy par le Mangombroux.

Hydrographie 01

La Vesdre qui sépare Stembert d'Andrimont, prend sa source dans les Hautes Fagnes belges, à proxi-mité de la ville allemande de Konzen (commune de Montjoie).

Elle s'écoule sur 60 km avant de se jeter dans l'Ourthe à Chênée.

Le Hodjoris sépare Stembert de Limbourg (commu-ne de Dolhain). Le petit ruisseau est aujourd'hui canalisé sur une partie de son parcours pour son arrivée dans la Vesdre aux Surdents.

Il est visible dans les campagnes proches de la chapelle de Halloux, au prix d'une traversée "sau-vage" sur un terrain naturel en forte pente et dont l'accès est relativement peu aisé.

Le Mariomont sépare Jalhay de Stembert. Pour-tant, si le nom de Mariomont est souvent utilisé pour désigner ce cours d'eau, même dans certains livres, il ne trouve pas cette appellation sur les cartes IGN où il est reprit sous le terme de "Ruis-seau des Paires" qui se jette dans le Ru de Man-gombroux, formant une frontière naturelle entre les communes de Jalhay et Stembert. 

Le Mangombroux sépare naturellement Heusy de Stembert avant de se jeter dans la Vesdre. Il reçoit de nombreux ruisselets dont le Ruisseau de Mario-mont.

Le village de Stembert compte également un cours d’eau qui lui est propre, le Cossart, à découvrir dans la rubrique « Le Ru du Cossart ».

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018