Le Château des Moines

En 1907, le château du Chaineux, surnommé le Château des Moines, était la propriété des Pères Jésuites de la rue de Rome à Verviers. Cette grosse bâtisse fut probablement construite en 1907 sur un terrain acheté un an plus tôt, en 1906, à un Monsieur Jean-Pierre Lemarchand, cultivateur à Mangombroux - Stembert. Cette parcelle, d’une superficie de 73,20 ares, se situait au lieu dit « Beaudrifontaine » et fut vendue aux Jésuites pour la somme de 4.000 francs belges de l’époque. L’acte de vente fut établi le 12 octobre 1906. Le 23 novembre de cette même année, Monsieur et Madame Lincé - Dardinne vendaient aux Pères Jésuites une prairie avec carrière de 37,10 ares pour 1.600 francs belges. La superficie du terrain atteignait alors un hectare 22,53 ares.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Le 12 mai 1923, les copropriétaires de différents biens à Verviers et à Stembert, déclarèrent transférer ces propriétés, comprenant une maison de campagne avec jardins et dépendances sur une superficie totale d’un hectare 22,95 ares, au profit de l’asbl dénommée « Collège Saint François-Xavier » à Verviers et ce, suivant un acte du 16 avril 1922. Il est à signaler que la propriété s’était agrandie de 0,42 are entre 1906 et 1923 sans aucune précision supplémentaire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 22 février 1927, la commune de Stembert mit en vente publique un terrain de 32 ares jouxtant le parc et se situant à proximité du lieu-dit « Chaineux ». Il fut adjugé pour 11.000 francs belges à l’asbl « Collège S.F.-X. ». La superficie du terrain avait alors une étendue d’un hectare 54,95 ares. 

Le Château des Moines qui, contrairement à sa dénomination n’a jamais accueilli de moines, portait aussi le nom de Villa des Saints Anges à cause de la statue d’un ange gardien qui se trouvait dans une niche au-dessus de la porte d’entrée. Seuls des Jésuites malades ou en convalescence y venaient prendre du repos à l’écart de la ville. 

 

Pour cause d’utilité publique, la propriété fut revendue à la commune de Stembert le 22 mars 1971. Et en 1977, par la fusion des communes, cette propriété passa à la Ville de Verviers qui en fit un parc où l’on plaça des bancs et où l’on aménagea plus tard un terrain de pétanque. Un lieu paisible pour une balade au grand air dans un charmant petit parc où trônait de moins en moins majestueusement cette bâtisse abandonnée à son sort au grand désarroi des Stembertois. 

 

En 1994, dans le courant de la dernière semaine de février, des ouvriers pénétrèrent dans l’enceinte et démolirent notre Château qui, malgré son piteux état, restait un haut-lieu pour les habitants de notre village. En une petite semaine, il ne restait plus aucune trace de son existence.  

 

chateau-des-moines-13.jpg

chateau-des-moines-16.jpg

chateau-des-moines-17.jpg

chateau-des-moines-18.jpg

Seule une stèle surmontée par la croix qui se trouvait anciennement sur le toit de la chapelle de la Maison des Jésuites nous rappelait qu’autrefois se tenait là, notre Château des Moines. Cette stèle fut érigée par l’Amicale des Fêtes en 1994 et malmenée quelques années plus tard. Seule la stèle reste, la croix a été recueillie et mise à l’abri. Et le temps faisant son œuvre, il efface les écritures gravées sur la plaque commémorative. 

 

Plus tard durant cette même année 1994, l'A.S.B.L. "Chanteloup", centre culturel du village de Stembert mis le Château des Moines à l'honneur avec une bière ambrée nommé "La Cuvée du Château des Moines", disponible uniquement dans les locaux de Chanteloup à Stembert.

chanteloup-05bis.jpg

Chanteloup 12bis cuvee chateau des moines 04

Et si une promenade dans le parc vous intéresse, il est agréable de s'y attarder quelques instants et de profiter du calme paisible du lieu.

 

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018