Vie Féminine

La section stembertoise de « Vie Féminine » vit le jour dans les années trente et fêta ses 80 bougies en octobre 2010 après un sacré bout de chemin parcouru depuis la Ligue des Femmes. Vie Féminine se veut, aujourd’hui, être un mouvement d’éducation permanente féminin, des féministes de tradition chrétienne. 

Cette association a pour but de divertir ses membres par différentes activités tels des cours de cuisine, des bricolages, des voyages,… De même, elle édite, au niveau national, sa propre brochure qui paraît chaque mois. 

En 1988, fut créée, à la demande des Visiteurs de malades (association paroissiale) et de l’Abbé Joseph Bodeson, un groupement nommé « Animation du 3ème âge ». Quelques bonnes volontés prirent en main l’organisation de cette société attenante à Vie Féminine. 

Trois rencontres ont lieu par an afin de divertir les personnes du 3ème âge avec des animations diverses.

Il existait aussi la section Vie féminine « 4 x 20 », créée au début des années 1960. Cette branche réunissait à l’époque environ 120 personnes de plus de « 3X20 ». A la fin des années nonante, seule restait une dizaine de personnes dont la plus âgée atteignait les 93 ans. Elles se réunissaient chaque deuxième mercredi du mois et une fois par mois, elles se rendaient au restaurant pour un dîner. Au programme des activités : discussions et goûters, les bricolages d’autrefois ayant été abandonnés de part l’âge avancé des membres.

Aujourd’hui, le mouvement stembertois de Vie Féminine n’a plus de local attitré depuis la fin de Chanteloup en décembre 2016. En plus, le nombre de membres a aussi diminué. Par conséquence, les activités nécessitant un espace pour les réaliser étaient devenues moins réalisables.

A ce jour, Vie Féminine section de Stembert organise un grand voyage par an ainsi qu’une excursion par mois (sauf les mois durant la mauvaise saison) avec des destinations variées et attractives. Et si autrefois, trois cars permettaient de véhiculer les participants, aujourd’hui, un seul suffit. Sans oublier que les participants ne sont plus majoritairement des Stembertois mais que les « voyageurs » viennent des régions et villes des alentours.

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018