La Jeunesse Sportive Stembertoise

Au départ professeur de musique, Madame Jenny Schumacher donnait des concerts. N’ayant pas toutes ses heures occupées, elle fut prise pour travailler en Allemagne où elle s’est retrouvée au cours de monitrice en gymnastique, ce qui lui plut. Après quelques petits concours sur la Place Verte, elle fut dans les meilleures, ce qui entraîna sa sélection pour aller plus loin et lui donna l’idée de fonder une société en 1942 : un club de gymnastique nommé « La Jeunesse Sportive Stembertoise », la "J.S.", comme Jenny Schumacher. Elle habitait alors dans la rue de Verviers, aujourd’hui rue du Stade. 

Monsieur Finck, qui avait trois filles devant faire de la gymnastique, lui a amené ses enfants dès qu’elle reçut son diplôme de monitrice. Ainsi, Jenny Schumacher débuta à faire la gymnastique dans la cave avec Annette, Monique et Liliane Finck et Madeleine et Nicole Drosson. La première fête fut donnée dans la cave : un espalier avait été réalisé avec des manches de brosses, un plint avec une caisse et une poutre avec un gîte. 

Avec un groupe composé d’une dizaine d’élèves, il fallait plus d’espace. Les cours se donnaient dans la cour mais lorsque l’hiver arriva, Monsieur Finck proposa un atelier de menuiserie inoccupé durant la guerre. Ensuite Jenny Schumacher fut intégrée dans l’équipe nationale belge et se rendit à Londres pour les Jeux Olympiques de 1948 où elle gagna une médaille de bronze par équipe. 

Après son mariage, Jenny Hamoir - Schumacher quitta l’équipe nationale et le club émigra rue de la Chapelle (aujourd’hui devenue rue Antoine de Berghes) où il rassembla des générations de gymnastes en herbe. De nos jours, ses locaux d’origine devenus trop petits, le club effectue ses entraînements dans le hall sportif de l’école communale des Linaigrettes et à l’école S.F.-X. 1. 

En 1992, la société reçut le titre de « royale » et devint la « Royale Jeunesse Sportive Stembertoise ». 

Décédée le 15 novembre 2003, à l’âge de 82 ans, la « Jeunesse Sportive Stembertoise » fut reprise par le fils de Jenny Hamoir - Schumacher, Monsieur José Hamoir et son épouse.

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018