Les Pieds Plats

C’est au début de l’année 1975 que fut créé le groupe des marcheurs. L’événement avait été ainsi annoncé dans notre mensuel : 

Avis aux amateurs.

Cher Leûp, nous t’écrivons pour t’annoncer qu’un nouveau groupement s’est formé dans notre bonne vieille commune de Stembert. Ce groupement est uniquement : délassement et sport, complètement apolitique et accessible aux personnes de tout âge (momentanément le plus jeune membre est âgé de 3½ ans). « Les Pieds Plats » de Stembert, car c’est son nom est tout simplement un groupe de marcheurs reconnu par les 2  grandes Fédérations Internationales, nous citons I V V et EVG.    

Qui ploûhe qui nîve, qui djâle

Nos es n’irans po les rouwales

Tôt tchantant nosse pitit bokèt

Vola les vîs Leûps du Stimbiet.

Pour tous renseignements s’adresser à M. Th Willot rue de Hèvremont 5 – 4801 Stembert 331004 ou à M. Reuff rue de Hèvremont 9 -  4801 Stembert

Te remerciant, nous te présentons, Cher Leûp, nos salutations amicales. 

Et l’article était signé de la secrétaire, Madame Reuff P.

pieds-plats-03.jpg

Comment ce groupe est-il né ? Aussi étrange que cela puisse paraître, cela se fit par hasard, à la suite d’une sortie de carnaval au Mont St Jacques près de Trois-Ponts. Messieurs Breuer (Président), Georges Reuff et Thomas Willot (tous deux délégués de la Fédération nationale Belge des marches populaires et folkloriques) étaient en sortie représentative à cette soirée bien animée et surtout bien arrosée. Dans l’euphorie, Thomas Willot et Georges Reuff décidèrent de participer à la marche organisée par les marcheurs des Trois Frontières à Plombières qui se pratiquait le lendemain suivant la soirée.

Bien condensés et rentrés assez tard, ils se levèrent tôt, ce qui ne fut pas des plus faciles pour Georges qui souhaita à Thomas « d’aller au diable » en ronchonnant. Ils partirent cependant tous les deux en voiture pour Plombières. Arrivés là-bas, ils s’inscrivirent et marchèrent pour parcourir les 10 kilomètres. 

 

De retour à la maison, l’histoire leur avait si bien plu que le week-end suivant, ils y retournèrent… en famille ! Ayant attrapé le virus de la marche, l’envie d’organiser leurs propres marches et de fonder leur propre club leur vint. Ils prirent les renseignements nécessaires auprès de Monsieur Albert Delmal et c’est avec un grand plaisir qu’il expliqua l’essentiel et vint même flécher les premiers parcours. C’est au Cercle Pro-Familia que la première marche fut organisée, avec le départ et l’arrivée dans la salle au premier étage. Ce fut une réussite avec plus ou moins 1.000 marcheurs venus d’un peu partout.

pieds-plats-02.jpg

pieds-plats-05.jpg

Durant plus ou moins trois années, les réunions se firent au cercle Pro-Familia. La salle du cercle devenant un peu trop petite au vu du nombre sans cesse croissant de participants, les départs et arrivées s’effectuèrent à la salle des fêtes de l’école Saint-Nicolas où il y avait plus de place pour recevoir les marcheurs qui aimaient se ravitailler et avoir un peu d’aise au retour des circuits choisis.

pieds-plats-06.jpg

Tout se passait bien pour choisir les circuits dans les chemins de Stembert, le bois de la Borchêne, le tour du barrage de la Gileppe, les passages dans Jalhay, etc… pour ensuite rentrer dans notre village de Stembert. Mais hélas, les années passèrent et les jeunes prenaient de l’âge… Ils s’en allèrent vers d’autres horizons et le noyau dur des organisateurs devenu plus âgé cela devint trop difficile pour poursuivre les activités. Repérer les circuits et effectuer les fléchages, cela devenait dur. En plus, les locations de salles devenaient onéreuses, trop que pour ne pas être un frein. C’est alors que la décision fut prise de cesser les activités du club de marche.

pieds-plats-07.jpg

Ce qui n’empêcha pas les membres actifs de poursuivre leur activité favorite en allant marcher presque tous les week-ends.

pieds-plats-08.jpg

pieds-plats-09.jpg

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011