La Royale Polyglotte de Verviers

Cette société a vu le jour le 1er novembre 1870 sous l’impulsion de Monsieur Alexandre Aluffi. Elle était le premier club polyglotte de Belgique.

Dès 1929, les dames y furent admises bien que les sections étaient séparées. Elles ne devinrent mixtes qu’en 1937.

La Société Polyglotte est devenue Royale en 1952 et comportait, à ce moment-là, cinq groupes : italien, anglais, allemand, néerlandais et espagnol. La Société Royale Polyglotte fit partie de la Fédération Polyglotte de Belgique.

Le 10 juin 1993, elle devint une A.S.B.L. et vit la naissance, le 22 octobre, d’un nouveau groupe : le portugais qui s’ajoutait aux cinq autres.

Les réunions se tenaient alors habituellement à l’Institut Saint Michel de Verviers. Mais dès 1994, certaines activités se déroulaient à Chanteloup.

Societe royale polyglotte 01

Le 18 mai 1996, avec quelques mois de retard, la Société Royale Polyglotte fêtait son 125ème anniversaire à Chanteloup.

Une nouvelle naissance a lieu le 13 février 1997 : un groupe de wallon voit le jour sous la houlette de Monsieur Roger Fransolet, du Théâtre Wallon Verviétois à l’instigation du président Monsieur Jean Schmitz dont c’était un vieux rêve.

Le 3 mars 1999, la Société Royale Polyglotte perdait son dynamique président, Monsieur Jean Schmitz. C’est alors Madame Jeannine Willems qui lui succéda le 25 juin 1999 tout en étant à la fois secrétaire et animatrice des groupes d’allemand et de néerlandais.

L’année 1999 voit également l’installation définitive de la Société Royale Polyglotte dans les locaux de Chanteloup, faisant de cette institution verviétoise une Stembertoise d’adoption.

Corneil Gomzé avait composé les paroles de la célèbre « Barcarolle verviétoise » en l’honneur de la Société Royale Polyglotte.

Les séances d’allemand, anglais, néerlandais, espagnol, portugais, italien et wallon ont lieu une fois par mois, à date fixe, à Chanteloup. Le but est de réunir des participants qui rentrent dans le jeu de la conversation. Au début de la séance, on écoute mais très vite, les gens se prennent au jeu et la participation devient active. Tous les âges se rencontrent, ce qui permet de toucher à beaucoup de sujets et amène la convivialité. Les gens viennent pour apprendre et entretenir une ou plusieurs langues.

Les langues parlées lors de ces tables de discussions sont : l'anglais, l'allemand, le néerlandais, le portugais, l'italien, l'espagnol et le wallon.

Depuis janvier 2017, les réunions de la Société Royale Polyglotte se poursuivent à la Barcarolle, la maison de retraite installée avenue Jean Lambert.

Durant la même année 2017, une page Facebook a été ouverte pour la société : https://www.facebook.com/SR-Polyglotte-Verviers-358286701269124/

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011