Le mensuel LU novê LEÛP

LU novê LEÛP était un journal composé de seize pages mensuelles, parfois vingt quand l’actualité importante et surtout abondante nous y poussait, ce qui arrivait deux à trois fois par an et exceptionnellement vingt-quatre pages. Depuis le mois de janvier 2010, nous paraissions en édition couleur, à savoir que quatre de nos seize (ou vingt) pages étaient en couleur. Cela apportait réellement une autre dimension à la lecture. 

Nous sortions chaque deuxième mercredi du mois, sauf en juillet, soit au plus tôt le 8ème jour et au plus tard le 14ème jour de chaque mois. Voici les dates de sorties de 2015, dernière année de parution :

 

 

Janvier 2015 : mercredi 14 janvier
Février 2015 : mercredi 11 février
Mars 2015 : mercredi 11 mars
Avril 2015 : mercredi 8 avril
Mai 2015 : mercredi 13 mai
Juin 2015 : mercredi 10 juin
Août 2015 : mercredi 12 août
Septembre 2015 : mercredi 9 septembre
Octobre 2015 : mercredi 14 octobre
Novembre 2015 : mercredi 11 novembre
Décembre 2015 : mercredi 9 décembre

 

Notre principale activité était la publication d'un journal local avec pour thème principal le village de Stembert. Bien entendu, il était quelquefois difficile de combler nos seize pages avec uniquement l'actualité locale. Dès lors, nous ouvrions nos pages à d'autres histoires ou Histoires, contées ou racontées par des Stembertois(es) ou par nos abonné(e)s et lecteurs.

Dans nos colonnes, vous trouviez en priorité l’actualité villageoise avec les annonces des activités et les comptes-rendus des manifestations passées mais également des informations relatives à l’histoire de Stembert et de sa vie active d’antan, du divertissement avec les mots-croisés, un peu d'humour, quelques citations ou des dessins réalisés pour nous, l’état-civil, quelquefois un « coin poésie » et mensuellement des rubriques telles qu'un « coin nature » accompagné des « recettes de grand-mère », le « Cwène dè Walon » et, de temps à autre, un « Leûp qui hagne » (« loup qui mord » pour piquer au vif certains problèmes récurrents ou des incivilités passagères), de nombreux articles aux sujets et thèmes variés et bien d'autres choses encore...

 

 

 

 

 

Aperçu du journal en 8 pages.pdf

La trentaine de bénévoles qui œuvraient chaque mois se voulait au service de la population stembertoise. Nous souhaitions faire au mieux afin d’être un lien fort entre les Stembertois eux-mêmes mais aussi entre les nombreuses et diversifiées associations et sociétés locales. Savez-vous que plus d’une vingtaine d’associations et de sociétés sont répertoriées à Stembert ? Sans compter les clubs sportifs et les écoles ! De quoi trouver un passe-temps ou une activité à pratiquer ! Et de quoi puiser de la matière pour remplir nos colonnes ! Notre objectif était simple : être le point de ralliement entre tous ces intervenants d’une manière telle que chacune et chacun puisse prendre connaissance des multiples activités proposées tout au long de l’année dans notre village. Que ce soit pour y participer, pour y apporter une contribution ou encore plus simplement pour en être informé et pourquoi pas pour répercuter ces annonces autour de soi.

Nos bénévoles se répartissaient des tâches bien diverses : cela allait des reportages à effectuer à la distribution des journaux en passant par la rédaction et la mise en page. Une longue chaîne dans laquelle chacun d’entre nous trouvait sa place et offrait un peu, voire beaucoup de son temps libre afin que nous puissions paraître onze fois l’année dans les meilleures conditions qui soient.

Notre répertoire était varié et nous étions toujours intéressés par des idées nouvelles et innovantes. Les documents anciens côtoyaient les activités récentes, les publicités se glissaient parmi nos textes, tout cela pour le plus grand plaisir de nos lecteurs assidus ou occasionnels.

Nos colonnes étaient ouvertes à toutes et à tous. Apolitique et sans aucune orientation religieuse, notre mensuel se voulait totalement indépendant, sans ingérence d'aucune sorte, sans sponsoring ni subside. Seule notre équipe de rédaction analysait le contenu de chaque article reçu et se réservait le droit de censure si cela s’avérait nécessaire. Une idée, une envie d’écrire ? Nous étions toujours à la recherche de bénévoles ayant un peu de temps libre à nous consacrer afin de perpétuer cette belle aventure qu’était notre journal local. L’actualité stembertoise passait de toute évidence en priorité mais régulièrement, nous avions recours à une réserve d’articles traitant des sujets les plus divers qui nous permettaient de compléter notre mensuel.

Chaque mois, nous offrions un mot croisé à nos lecteurs et, parmi les bonnes réponses, l’une était tirée au sort et le vainqueur gagnait un lot, généralement un livre. Tout comme nous proposions un état civil stembertois avec les naissances, mariages et décès, d'après les listes envoyées par la Ville de Verviers et les informations qui nous étaient communiquées.

De plus, gratuitement, nous offrions la possibilité aux associations et aux sociétés locales de passer leurs annonces pour leurs activités. Et parallèlement, nous offrions un service publicitaire aux magasins et commerces locaux que nos lecteurs pouvaient découvrir dans nos colonnes.

Ces dernières années, nous avions mis le cap sur l'amélioration de la qualité du mensuel en adaptant les systèmes de la mise en page et de la rédaction, profitant des technologies nouvelles mises à notre disposition et que nous exploitions au maximum. Le résultat était un journal particulièrement bien apprécié.

Un site internet était donc la dernière étape à franchir... C’est ce que nous avons fait en 2011. Et ce site restera en activité et sera régulièrement mis à jour et alimenté.

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018