La Chapelle de la Chantoire

Quelques autres chapelles de moindres importances jonchaient les chemins et sentiers qui peuplaient la région stembertoise d'antan.

En 1255, deux religieux vinrent s’installer dans le Val Sainte Anne, nommé comme l’oratoire construit sur une terrasse dominant la grotte. La fondation de la Chapelle Sainte Anne semble dater du XIIIème siècle. Elle fut construite sur une colline dans laquelle se trouvait une grotte appelée « La Chantoire » ou « Trou des Sottais ».

Autres-Chapelles---03.jpg

Au début du XVème siècle, en 1435, la chapelle fut relevée de ses ruines par les habitants de Verviers, à l’intention du clergé séculier, et grâce aux libéralités des riches drapiers verviétois. A longueur, d’année, toujours gardée par un ermite, elle recevait la visite de nombreux fidèles et fut ainsi fréquentée jusqu’au début du XIXème siècle. Ce ne furent pas moins de 35 ermites qui occupèrent le site jusqu’en 1810. La nef de cette chapelle abritait un autel et quelques sculptures.

Autres-Chapelles---02.jpg

Autres-Chapelles---01.jpg

Peu après la création de la paroisse de Stembert, le revenu de l’ermitage Sainte Anne et l’obligation d’y assurer le culte furent attribués à la cure de Stembert. Cet ermitage, souvent occupé par un religieux de l’ordre hutois des Croisiers, consistait en une bâtisse de pierres calcaires, d’une enceinte, d’un enclos, d’un logement et d’une chapelle. Cette bâtisse dominait la falaise rocheuse, juste au-dessus du « Trou des Sottais ».

Autres-Chapelles---04.jpg

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018