Jumelage avec Ntyazo

En 1974, un article du journal « Lu Leûp » invitait les Stembertois à une réunion d’informations concernant un éventuel futur jumelage avec Ntyazo, localité rwandaise de 37.000 habitants, fondée en 1960. Cette réunion eut lieu le 28 septembre à la salle communale de l’école des Linaigrettes. Des étudiants rwandais présentèrent les richesses et les attraits de leur pays. Etaient présents Madame Bonjean (directrice de l’école Saint Nicolas) et Messieurs Antoine de Berghes (bourgmestre), Schmetz (vicaire) et Gérard (organisateur de la soirée). 

Monsieur A. Duyckaerts expliqua les raisons du jumelage en précisant que celui-ci serait fait uniquement dans le but de créer des liens amicaux entre les deux communes. Il insista aussi sur le fait qu’il n’y aurait aucune demande de participation pécuniaire faite auprès de la population stembertoise, en précisant que le Rwanda était un pays tout à fait indépendant. La soirée, composée d’une projection de diapositives et d’un débat informatif, se passa dans une ambiance on ne pouvait plus amicale. Elle se termina sur un souhait général : pouvoir à nouveau se rencontrer avec une plus grande participation encore des Stembertois. 

jumelage-ntyazo-03.jpg

Le commissaire de police adjoint, Monsieur Paul Magermans, s’était rendu au Rwanda afin d’observer sur place le mode de vie et les moyens d’existence de ce peuple alors mal connu. Le but principal de ce voyage était de verser sur place les fonds nécessaires à la réalisation, dans la région de Ntyazo, de points d’eau. Ce fut d’ailleurs à 2 kms de la maison communale et du dispensaire que fut captée une source nommée « Source Des Loups », ainsi baptisée en remerciement à la population stembertoise qui a si généreusement contribué à son aménagement. La construction de cette source débuta pendant les vacances de Pâques 1975. D’autres voyages se firent dans cette région perdue du Rwanda et plusieurs sources, deux ou trois, seront aménagées pour permettre aux habitants locaux d’être approvisionnés en eau potable sans que ceux-ci ne soient obligés de parcourir parfois plusieurs kilomètres à pied avant d’en trouver. 

Le 3 mai 1975, un bal du bourgmestre fut organisé afin de récolter des fonds pour venir en aide à la population de Ntyazo, vivant dans des huttes ou dans des petites maisons construites en bloc de terre, disséminée sur plusieurs collines sans distribution d’eau ni électricité. 

La naissance du jumelage proviendrait de la rencontre entre le bourgmestre rwandais, Monsieur Athanase Nzaramba et Monsieur Maréchal, professeur au Collège Christ-Roi à Nyanza et probablement ayant des rapports assez proches avec des Stembertois. Le 27 mai 1976, le jumelage d’amitié et de coopération entre les deux entités était signé et prononcé. La fête pouvait commencer et elle dura le temps des 4 jours du week-end de l’Ascension. 

En 1977 , il apparut que la situation et le confort de Ntyazo étaient supérieurs à ceux de 1973. Cette situation ne va d’ailleurs que s’améliorer d’après ce qui nous est rapporté dans les différents documents consultés. Visites, fêtes et activités diverses : voilà les programmes proposés. 

Les dernières nouvelles datent du mois d’avril 1982. Depuis : plus rien. A ce jour, le seul souvenir de ce jumelage qui reste aux Stembertois est la rue du Rwanda.

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018