Le patronage Saint Louis

On ne sait pas exactement quand le mouvement scout, crée par le baron Robert Baden-Powell en 1908, toucha le village de Stembert. On sait simplement que le Cercle fut construit en 1905 et que ce fut sous le règne du curé Jadoul (prêtre jusqu’en 1919) que les mouvements du patronage furent structurés. 

Ce « patro » fit preuve d’une très intense activité entre les deux guerres, notamment grâce à l’impulsion donnée au mouvement par le vicaire Saroléa. Tous les dimanches, de nombreux garçons et jeunes gens se rendaient au Cercle, local du patronage, pour prendre part aux diverses activités. 

Apparemment, au début des années quarante, le mouvement s’essouffla et la création vers 1942 des « Cœurs Joyeux » n’arrangea rien et acheva définitivement le patronage Saint Louis. Ce nouveau groupement ne tint le coup que quelques temps, jusque vers 1944, année durant laquelle la troupe des Scouts voyait le jour. Le mouvement scout pouvait dès lors s’intégrer dans la vie villageoise. 

Par la suite, un nouveau patro, nommé Dominique Savio, accueillit les garçons dans le courant des années 1960. Ses activités avaient lieu le dimanche et se déroulaient dans les locaux situés au rez-de-chaussée du local scout, récemment construit. Un patro fille, équivalent du patro D. Savio, devait également exister à ce moment.

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011