Le Club de Tennis de Table

Le Club de Tennis de Table des Surdents fut créé en 1956 par une poignée de personnes désireuses d’animer sportivement la vie locale. L’ancienne école libre (l’actuelle salle des Fêtes) offrait une salle fort-à-propos pour les entraînements qui s’articulaient autour du seul membre ayant auparavant pratiqué le tennis de table : Monsieur Raymond Destate qui avait épousé la championne stembertoise Madame Nina Schilling.

Raymond Destate, Roland Wertz, Richard et Daniel Sanctoario, deux frères, connurent un succès rapide et immédiat, gravissant tous les échelons jusqu’en première division provinciale. Malheureusement, le décès inopiné de Richard Destate et le départ de Daniel Sanctoario à Soiron ramenèrent le club à un niveau plus modeste.

Club de tennis de table 03 creation 22 mars 1955 roland wertz raymond destate daniel et richard sanctoario

Club de tennis de table 01 creation 22 mars 1955 roland wertz raymond destate daniel et richard sanctoario

Quelques années plus tard, le club retrouvait un niveau national avec André Dethier, Jacques Huet, Dany et Christian Jacquet, deux frères. Ils eurent même droit à une réception à l’administration communale de Stembert pour fêter l’événement. Hélas, si le maintien fut assuré de haute lutte, trois joueurs rejoignirent les rangs de la fédération ouvrière et le club dû revoir ses ambitions à la baisse. A cette époque, le club comptait quatre équipes hommes et deux équipes féminines, ce qui ne facilitait pas les entraînements avec seulement deux tables disponibles.

Malheureusement, malgré les efforts consentis par Monsieur Roland Wertz, resté entraîneur du club, il fallait bien se rendre à l’évidence : l’engouement n’était plus là. Dans les dernières années de son existence, le club ne comptait plus qu’une équipe, un quatuor redouté pour sa qualité de jeu mais apprécié pour son fair-play. La saison 2000-2001 fut marquée par la blessure assez importante du premier joueur. Sans possibilité de remplacement, l’équipe du Club de Tennis de Table des Surdents fut relégué en 5ème division. Deux autres joueurs décidèrent de tenter leur chance ailleurs. C’était la fin du club surdentais après une belle aventure de quarante-cinq années.

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011