Les anciennes industries métallurgiques

On parlera plutôt ici de fragments de l’industrie métallurgique stembertoise. Durant le Moyen-Âge, l’industrie du fer représentait une importante source de revenus pour les habitants du pays de Franchimont. De nombreux petits fourneaux se sont installés aux endroits les plus propices, à savoir où se trouvaient le minerai et le charbon de bois, principal combustible employé à cette époque en métallurgie. En 1509, un recensement des biens et revenus de la Mense Episcopale révéla que la moitié des richesses du pays wallon provenait des redevances touchées pour les fonderies et l’exploitation des forêts. 

A Mangombroux se trouvait le « fourneau Collin » qui tomba en désuétude au milieu du XVIème siècle. 

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011