Le Ru du Cossart

Stembert compte également un cours d’eau : le ruisseau du Cossart qui prend sa source dans le vaste domaine privé du Château de la Louveterie et qui se jette dans le ru de Mangombroux, sur la route de Jalhay. Voici une balade le long de ce ruisseau dans les campagnes stembertoises.

 

Le château de la Louveterie en 1835

 

Le château de la Louveterie de nos jours

 

Le petit étang du parc du domaine de la Louveterie, probablement alimenté en amont par L'étang des princes, est officiellement la source de notre ruis-seau du "Cossart"

chateau-de-la-louveterie-20.jpg

 

L'arrière du Château de la Louveterie, l'eau s'écoule de façon souterraine

chateau-de-la-louveterie-24.jpg

 

Canalisé jusqu'ici d'où il sort de terre

chateau-de-la-louveterie-22.jpg

 

Ici coule le Cossart, première fois visi-ble

chateau-de-la-louveterie-25.jpg

 

Le ruisseau se forme...

chateau-de-la-louveterie-26.jpg

 

... et traverse une partie boisée...

chateau-de-la-louveterie-27.jpg

 

... formant des méandres...

chateau-de-la-louveterie-28.jpg

 

... au milieu des arbres

chateau-de-la-louveterie-29.jpg

 

Après s'être dissimulé dans la végéta-tion touffue locale, il devient un petit ru pour traverser un chemin

chateau-de-la-louveterie-30.jpg

 

Au-delà du sentier, il redevient pro-gressivement un ruisseau...

chateau-de-la-louveterie-31.jpg

 

... difficile à apercevoir entre une prai-rie et les bois...

chateau-de-la-louveterie-32.jpg

 

... même d'une vue plus large

 

Il peut être observé dans des endroits peu connus, à l'accès difficile ou enco-re très peu praticables

 

Une vue "en hauteur" du ruisseau

 

Son entrée dans le plus grand des trois réservoirs du bois de Mariomont

 

Le "grand" réservoir qui servait, avec les deux autres plus petits, autrefois, à alimenter en eau potable le village de Stembert

 

La sortie du Cossart hors du réservoir

 

Le ruisseau coule paisiblement dans son lit au travers des prairies verdo-yantes...

 

... dans ces mêmes prairies enneigées près du bois de Mariomont

 

Le Cossart à sa sortie du bois

 

Il serpente ensuite dans les prairies avoisinantes

 

Il suit son chemin sinueux...

 

... coulant entre les arbres

 

 

Jusqu'au château Tiquet, une grande demeure sise dans la rue de Mariomont

 

Une ancienne vue de cette imposante bâtisse bordée par un étang dans le-quel se jette puis ressort le Cossart

 

Il poursuit ensuite sa descente le long de la rue de Mariomont qu'il traverse sous la route

 

Avant d'entamer son dernier tronçon pour s'engager sous la route de Jalhay et se jeter plus loin dans des prairies dans le ru de Mangombroux

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011