La Fête Foraine

Il fut un temps où le village de Stembert accueillait quatre fêtes foraines : 

Une fête se déroulait aux Surdents et attirait la grande foule. Cependant, très peu de Stembertois s’y rendaient à cause de la fameuse Pavée du Diable qu’il fallait remonter le soir, avec parfois un petit verre dans le nez, ce qui transformait une simple marche en une redoutable aventure !

Une deuxième fête se déroulait à Mangombroux et avait lieu une semaine avant la kermesse du haut du village. Elle s’étendait du lieu-dit « l’Horloge » jusqu’au carrefour de la rue de Jalhay, en face de l’église de Mangombroux. Quelques baraques s’installaient aussi sur la Place du Palais et dans la rue de Mangombroux. 

Une troisième fête animait le bas du village au moment de l’Ascension. Elle couvrait les rues des Sports et Damseaux. Quand elle abandonna ce carrefour, elle vint s’installer place Saroléa et dans le bas de la rue Antoine De Berghes ainsi que dans la rue du Panorama où elle se tint durant quelques années, avant de disparaître. 

Une quatrième fête, la plus importante, s’installait au mois de juillet, au moment de la Fête Nationale, dans le centre du village et occupait le coin de la rue du Tombeux et de la rue des Champs, la place de l’église, la rue de l’Eglise, la place du Perron, la place Natalis et le Croupet. Cette kermesse était surnommée la grande fête, tant par le nombre des attractions proposées que par la foule qu’elle drainait sur les hauteurs stembertoises. 

Aujourd’hui, il ne nous reste qu’une seule fête qui s’étend dans la rue de l’Eglise, partant du nouveau rond point et s’arrêtant un peu plus bas que le gîte des Fagnes, l’ancienne ferme Lemarchand où se trouvent les locaux de la « Ludoschtroumpf » et de l’Unité Guide de Stembert. Une quinzaine de stands s’installe chaque année. Durant 5 jours, le centre du village est bloqué à la circulation et la population peut venir se balader entre les différentes baraques qui composent la Fête stembertoise.

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018