Monument commémoratif aux Surdents

Le 21 juin 1903 se déroulait l’inauguration d’un monument commémoratif pour la distribution d’eau aux Surdents. La réunion des sociétés avait lieu à 13h30 à l'arrêt de Nasproué-Bellevaux pour la formation du cortège dont le départ fut donné à 14h00.

L'inauguration proprement dite eut lieu à 15h30 avec des chants, de la musique et des discours. Dès 16h30, la bienvenue était souhaitée aux étrangers et le vin d'honneur était offert à tous les membres des sociétés participantes. Le soir, à 20h30, un grand feu d'artifice était tiré avec l'illumination du Monument et du jet d'eau.

Au fil des ans qui passaient, le Monument s'est retrouvé envahi par une végétation de plus en plus abondante et touffue si bien qu'il était presque devenu invisible à la vue des passants et inaccessible à cause du non-entretien du lieu.

Ainsi, en 2003, grâce au mensuel "LU novê LEÛP", à l'Amicale des Fêtes et du Jumelage de Stembert et à la Ville de Verviers, la fontaine retrouva une seconde jeunesse après avoir connu un nettoyage en profondeur et une restauration digne d'un monument centenaire. C'était le 21 juin 2003, cent ans après avoir été inauguré.

 

La venue de la distribution d’eaux aux Surdents devait être un grand événement. Il fallut plus de vingt-cinq années de tractation pour y parvenir. Aussi, plusieurs chansons furent écrites pour célébrer la mise en service du monument. Grâce à deux personnalités : le châtelain Jules Poswick et le Bourgmestre de Stembert, Lambert Damseaux, le projet pu se concrétiser. Lorsque ce dernier prit ses fonctions en 1896, il s’attela au problème qui durait depuis près de vingt ans. Sept années après, les Surdentais possédaient leur monument.

 

Et pour conclure, voici une des chansons créées pour l’évènement, la Brabançonne Surdentoise : 

 

Après six lustres d’espérance

Les Surdentois vont être heureux,

Grâce à leur ferme persévérance,

Le Conseil a comblé leurs vœux,

Et dès lors, Surdents est en fête.

Ecoutez les chants d’allégresse.

L’écho fidèlement répète

Vive Poswick, vive Damseaux, sans cesse (2X).

 

 

Des sources Poswick un pur breuvage

Arrive pour nous désaltérer.

Remercions donc tous les braves

D’avoir voulu nous contenter,

Sachons dire à qui veut l’entendre

Ils ont fait acte d’humanité,

Ils ont bien voulu nous comprendre

Buvons un verre à leur santé (2X).

 

 

A Damseaux, bourgmestre digne et sage,

A nos conseillers consciencieux,

Présentons nos meilleurs hommages

Reconnaissance aux laborieux.

Ces vaillants zélés que l’on fête,

Aimons-les, ils sont si sympathiques.

Chantons leur gloire, l’écho répète

Vive la majorité et Poswick (2X).

 

 

En témoignage d’une œuvre si belle

La distribution des Surdents,

Un humble monument révèle

L’hommage de tous les habitants

Admirons les mérites

Les vertus de nos bienfaiteurs

Fêtons la gloire de ces élites

Gravons leur nom avec honneur (2X).

 

 

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©depuis 2011