Le démembrement des Surdents

Les époques se suivent mais ne se ressemblent pas. Forts de l’exemple donné par Stembert, d’autres localités et hameaux ont souhaité, avec le temps, prendre leur "indépendance" paroissiale. Le démembrement de notre paroisse était lancé.

Le démembrement de la Paroisse de Stembert : Surdents

La paroisse des Surdents est également liée à celle de Stembert puisqu’une des chapelles dépendantes de la paroisse de Stembert était la chapelle Sainte Anne, sise au-dessus de la grotte des Sottais, sur la rive aujourd’hui bien andrimontoise de la Vesdre, colline située juste en face du hameau des Surdents. La paroisse surdentaise s’étendait de la campagne lonhienne (Dolhain) jusqu’au Solvent (Verviers).

Durant bien longtemps, ce furent les prêtres stembertois qui l’administrèrent et qui y officièrent avant que des ermites, pères et frères y soient nommés successivement. Cette chapelle dépendait de la cure de Stembert et n’était pas, à proprement parlé, une église indépendante. Pour plus de renseignements, se référer à la rubrique « La Chapelle de la Chantoire et la Grotte des Sottais ».

Autres-Chapelles---02.jpg

Autres-Chapelles---04.jpg

Autres-Chapelles---01.jpg

La véritable première et ancienne église du hameau des Surdents qui, au milieu du 19ème siècle comptait 500 âmes, baptisée chapelle Saint Jean-Baptiste des Surdents, se trouvait dans les usines Iwan Simonis, grand industriel verviétois. 

Eglise

Dès 1869, Iwan Simonis avait établi une chapelle à l’intérieure même de son entreprise pour permettre aux ouvriers et employés qui le souhaitaient de prendre part à un office religieux, en semaine durant les jours de travail comme le dimanche, jour de la messe.

Eglise 07 interieure ancienne eglise

Eglise 10 interieure ancienne eglise

Le livre des baptêmes date du 22 août 1876, preuve qu’à cette époque déjà, les offices et sacrements étaient célébrés aux Surdents. A partir de 1883, des chapelains dépendant du curé de Stembert s’y succédèrent.

Quand l’usine ferma ses portes, le bâtiment qui abritait l’église resta en place et continua de servir d’église au hameau des Surdents durant quelques années. Marcel Darimont fut le dernier chapelain et le premier curé dès la création de la paroisse, le 6 décembre 1949, par arrêté royal. La paroisse Saint Jean-Baptiste était née, incluant les territoires des Surdents à Stembert, les hameaux de Bellevaux à Limbourg et de Nasproué à Andrimont.

En 1954, un incendie ravagera entièrement l’édifice.

Restes du bâtiment de l'église en 1996 :

Eglise 05 1996

Restes du bâtiment de l'église en 1996 :

Eglise 06 1996

Il fut alors décidé de construire une nouvelle église, sur un site propre, le long de la grand-route, où elle se trouve encore actuellement, à une centaine de mètre de l’ancienne chapelle sise dans les bâtiments de l’entreprise Simonis.

Eglise 14 construction nouvelle eglise

Eglise 15 construction nouvelle eglise

Eglise

Elle sortit de terre et fut consacrée le 13 octobre 1957. Une procession démarra de l’ancienne église vers la nouvelle fraichement construite afin de l’inaugurer en grande pompe.

Eglise 16 changement d eglise

Eglise 22 changement d eglise

Eglise 25

Eglise 30

Eglise 32

Le premier curé surdentais fut M. Habets. Aujourd’hui, c’est le Doyen de Verviers qui y célèbre les offices.

 

Le démembrement de la paroisse de Stembert était alors consommé.

20120730 080

 

 

 

 

 

 

LU novê LEÛP asbl©2011 - 2018